Anmwe! Boulva

Freedom of Expression

Haïti : Le Parlement rejette le délai du Président Michel Martelly

Posted by Niss Anmwe
Niss Anmwe
Niss Anmwe has not set their biography yet
User is currently offline
on Tuesday, 17 July 2012 in News

Port-au-Prince Le Député Levaillant Louis Jeune, Président de la Chambre basse a fait savoir que le Parlement ne tiendrait pas compte de l’injonctions de la présidence de désigner dans un délai de 8 jours [le délai expire ce mardi], ses 3 représentants au sein du prochain Conseil Électoral Permanent.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

 Rappelons que dans une lettre datée du 9 juillet adressée aux Présidents des deux Chambres, le Chef de l’État leur a écrit « [...] J’estime qu’il est nécessaire de toute urgence que le Sénat de la République et la Chambre des députés se réunissent en Assemblée [...] aux fins de choisir, à la majorité des 2/3, conformément aux dispositions prises par l’article 192 de la Constitution de 1987 amendée, les 3 membres qui devront faire partie du Conseil Électoral Permanent (CEP) [...] Il serait vivement apprécié, que la liste des membres choisis par l’Assemblée Nationale, soit transmise à la présidence dans un délai maximum de 8 jours à compter de la réception de la présente [...] »

Levaillant Louis Jeune affirme qu’il s’agit là « d’une manœuvre du Président Martelly, pour mettre des bâtons dans les roues des parlementaires » et que le Chef de l’État doit comprendre, que le Parlement n’entend agir sous aucune pression « Le Parlement est un pouvoir indépendant qui ne reçoit d’ordre de quiconque, encore moins d’un autre pouvoir » expliquant qu’il fallait plus de temps pour désigner les 3 membres du pouvoir législatif qui auront mandat, avec les 3 membres du Pouvoir Exécutif et Judiciaire, d’organiser des élections en Haïti, durant les 10 prochaines années.

Plusieurs parlementaires, estiment que le Sénat aujourd'hui dysfonctionnel, doit pouvoir disposer de temps pour résoudre des problèmes internes. Rappelons, qu’après l’échec de l’engagement pris au Club Indigo par les Sénateur, aucune séance n’a pu avoir lieu au Sénat [faute de quorum] depuis le vote de la déclaration de Politique Générale du Premier ministre...

Toutefois, le Président de la Chambre basse, qui déclare qu’il « n’est pas question de précipiter les choses » et que « le Parlement prendra le temps nécessaire pour recruter ses représentants » se dit néanmoins conscient, de la nécessité de mettre en place le Conseil Électoral Permanent, affirmant que des dispositions sont en train d’être prises dans les bureaux des deux Chambres, en vue du recrutement des 3 représentants du Parlement au CEP...

Le Sénateur Steven Benoit considère pour sa part, que le délai proposé par le Chef de l’État est « un manque d’égard au Parlement ». Quant au Sénateur Jean William Jeanty, il entend s’opposer au choix des représentants du Législatif en quittant la salle à chaque séance concernant ces choix, en vu d’empêcher l’atteinte du quorum requis.

Pendant ce temps, le Chef de l’État à confirmé que l’Exécutif avait déjà choisi ses 3 représentants et Me Néhémie Joseph, le Porte-parole du Conseil Supérieur du Pouvoir judiciaire (CSPJ), informe que 75 personnalités, dont 6 femmes, ont fait le dépôt de leurs pièces pour le poste de Conseiller électoral.

Source/HaitiLibre

Photo/Archives

www.anmwe.com

 

Rate this blog entry
Niss Anmwe has not set their biography yet

Comments