Anmwe! Boulva

Freedom of Expression

Haiti : Vidéosurveillance, une technologie bientôt à la disposition des forces policières

Posted by Niss Anmwe
Niss Anmwe
Niss Anmwe has not set their biography yet
User is currently offline
on Friday, 03 August 2012 in News

Port-au-Prince     Réginald Delva, le Secrétaire d’État à la Sécurité Publique, a fait savoir que l’expérience de vidéosurveillance sur la parcours du Carnaval des Fleurs, avait été un succès et que cette technologie allait être de plus en plus présente et mise à la disposition des forces policières dans leur travail.                                                                                                                                                                

«... Je peux dire maintenant que le Carnaval était une opportunité pour nous, de lancer l'initiative de vidéosurveillance. C’est une réflexion que nous faisions depuis longtemps de mettre cette technologie au service des forces de l'ordre. N'oubliez pas que depuis sa campagne, le Président Martelly ne cesse de démontrer le rôle que les technologies peuvent jouer dans notre société [...]

Donc les caméras de surveillance c'est une suite logique à ce que nous avons commencé et nous avons pris le parcours du Carnaval pour l’expérimenter. Nous pouvons dire que nous sommes satisfait des résultats qui ont été obtenus avec cette surveillance électronique, c'est quand même, pour nous une nouveauté, une grande première [...]

Après le Carnaval, c'est sûr que nous allons continuer à avancer avec ce projet, et c'est sûr que très bientôt cette technologie va être plus présente au sein du travail des forces de l'ordre. Ce n'est pas simplement une chose conjoncturelle que nous avons fait [...] c'est loin d'être ça, bien au contraire, nous avons voulu utiliser le parcours du Carnaval pour tester les équipements et une série de logiciels qui vont être utilisés, et je crois que c'est parti [...] il y a des possibilités de voir en temps réel et d'enregistrer les données [...] pendant le Carnaval, des opérateurs étaient en contact permanent avec le terrain, le parcours était divisé en 13 secteurs, chaque secteur avait un responsable et à partir des images des caméras que les opérateurs avaient, nous avons facilement été capable d'orienter des individus sur le terrain vers un point bien déterminé [...] et nous allons continuer sur la même lancée... »

Source/HaïtiLibre
Photo/Colorbox
www.anmwe.com

Rate this blog entry
Niss Anmwe has not set their biography yet

Comments